Information Ewoienne – Et maintenant, qu’est-ce qu’il se passe ?

Salut les papouillards !

Ça caracole ? Vous n’êtes probablement pas des masses à suivre ce blog, ni encore à jouer à EWO (quoique je reçoive quelques bàls de temps à autres, preuve qu’il reste quelques copains). Néanmoins, sachez que EWO n’est pas mort, et que comme on a pas réussi à le tuer, on le rend donc plus fort.

En fait, ça ne se voit pas, mais le code d’EWO est actuellement entre les mains vérolées d’un développeur très compétent. Pour résumer très simplement le travail qui est effectué actuellement : on recode tout ce bordel proprement. Et ce n’est pas une mince affaire. Bien sûr, avec cette entreprise de nettoyage à grande échelle, on devrait parvenir à gommer tous les petits bugs gênants qui vous ont pourri la vie sur cette première version officielle du jeu, et on ajoute au passage quelques légères fonctionnalités, et surtout un système de fonctionnement simple, pas redondant, facile d’utilisation et, attention, parfaitement fonctionnel (sisi).

Le travail n’avance pas forcément très vite d’un point de vue subjectif, et vous, joueurs, n’avez ma foi aucun moyen de mesurer le travail accompli. Sachez toutefois que tout ce qui a été fait par cet unique codeur en l’espace de trois mois l’a été plus vite qu’à peu près toutes les étapes de développement précédentes.

Il était donc important pour nous de vous montrer un brin de ce boulot, histoire de vous rappeler que l’on n’abandonne pas, loin s’en faut.

C’est beau hein ? J’espère que vous partagez mon enthousiasme avec cette image très représentative de notre jeu préféré. Oui, ci-dessus, c’est EWO, et en encore mieux que ce que vous avez pu voir avant ! On distingue bien le damier et les boobs de Selvaria, à gauche, regardez bien, non ? Bon.

Alors, heureux ?

Notez que les fonctionnalités et les réflexions concernant l’équilibre du jeu et ses mécanismes n’ont pas été remises en question. Le jeu gardera les points positifs que vous lui trouviez, tout en éliminant la plupart des points négatifs. Nous avons aussi la chance de pouvoir compter sur un excellent graphiste, et donc EWO est aussi en train de gagner en beauté et en attractivité visuelle, ce qui ne fait pas de mal. On se dirige aussi vers un forum mieux adapté au jeu, et à un système plus … mieux. Le tout dans un système codé proprement qui permettra l’ajout de nouvelles fonctionnalités, et le développement continu sans s’arracher les cheveux en permanence.

Forcément, et je vous vois venir bande de petits communanuits impatients, vous voulez savoir où ça en est, et quand ce sera fini. Et nous avons une excellente réponse à vous fournir : C’est pas demain la veille !

Et n’allez pas chercher là un quelconque double sens, le jeu ne sera pas terminé après-demain, stout. Il est difficile d’estimer le temps que prendra le développement, sachant que cela dépend du bon vouloir (et accessoirement de la « bonne » santé) de notre développeur. Pour l’instant, sachez que la progression est extrêmement impressionnante, le sieur y passe des heures (et des heures, et des heures), et cela se voit.

On résume grossièrement :

- Développement de fonctionnalités « classiques » non directement liées au jeu :
* Gestion d’actualités / de news enrichi (100%)
* Gestion de « FAQ » pour pouvoir saisir et consulter facilement un ensemble de questions / réponses de bases (100%)
* Gestion du Guide du Jeu (95%)
* Mise en place des pages du site (100%)
* Administration du jeu (85%)
* Outil de mapping et gestion du damier (95%)
- Des trucs directement liés au jeu :
* Gestion des comptes joueurs (100%)
* Gestion des BAL (85%)
* Gestion des camps et des races (80%)
* Gestion des différents décors avec les effets associés (60%)
* Gestion des factions (50%)
Tout ça prend différentes formes sur différentes pages clés :
* Page de liste des perso (100%)
* Page de jeu et damier interactif (75%)
Il reste quand même une tripotée de trucs… :
* Forum
* Mécanismes de jeu : interactions entre joueur, tâches automatiques du jeu
* Les trucs – à – la – con : les cartes des différents plans (GPS), classement,  évolution de personnages
* Des trucs funs comme les médailles, les évènements merdiques, etc…

… Mais ça avance bien. Sisi.

Voilà. Vous savez tout, ou presque. En tous cas tout ce qu’il vous faut savoir. Et si vous avez envie d’en savoir plus, essayez toujours de poser des questions, ça mange pas de pain. On vous répondra, ou pas. Au pire vous vous en mangerez un, de pain.

On vous tient au courant. Sachez qu’on bosse, on étudie même une éventuelle amélioration du Background, stay tuned !

    • Controle
    • 14 avril 2014 10:27

    « même une éventuelle amélioration du Background »
    Pourquoi éventuelle ? Je veux Orangina Rouge SD !

  1. On est dessus mon petit Contrôle. Je parle de l’amélioration du Background. Faut pas non plus s’attendre à des miracles, mais on va faire mieux :)

    • Sig
    • 22 mai 2015 12:58

    Eh ben bordel de merde! Que Dieu en personne sorte de sa retraite à la Bourboule pour venir me botter le cul!
    J’étais tranquilou sur ma terrasse en train de gribouiller de anges et des démons entourant un groupe d’humains ( ce qui ne m’était pas arrivé depuis des lustres, avouons le ), quand d’un coup, PAF! Je replonge 10ans en arrière et commence à me remémorer : des petites cases colorées, des forums trop remplis pour un seul homme, des gros tarés et des escargots bourrés… E.W.O quoi!

    Alors j’ai un peu fouillé, j’ai lu la lettre d’adieu… c’est presque la larme à l’oeil que j’en ai fini la lecture. Alors voilà, je ne sais pas si quelqu’un lira ce message un jour, mais je voulais tout de même transmettre mes plus gros Big Up à tous ceux qui ont participé à cette histoire. Merci de m’y avoir donner un rôle, même si au final, je fais probablement parti des brasseurs et des déserteurs à la fois.

    Je pense que ça restera dans ma tête aussi longtemps qu’elle fonctionnera. Les anges, les démons, les humains, les vrais… c’est nous qu’on les a inventés!

    Longue vie!

    Thibo
    alias Sigmon, alias Sigmalion, alias El Sig, alias n’importe quel nom en « Sig » que j’ai pu utiliser à l’époque.

  1. Aucun trackback pour l'instant